Zij is getrouwd met Jean De Rovoree, ze kregen 1 kind. Enter your e-mail address and you will receive the monthly, free Genealogy Online newsletter (in English) with new pedigrees and news and tips on the largest genealogy website in the Netherlands and Belgium. L'abb√© Marie Rannaud (1841-19..), membre de l'Acad√©mie sal√©sienne et de l'Acad√©mie chablaisienne, dans sa Vita consacr√©e √† Ponce de Faucigny, d√©veloppe l'hypoth√®se qu'Aimerard serait le fils d'un dignitaire eccl√©siastique du dioc√®se d'Arles, Sigefroy (968-1002), portant les titres de ¬ę¬†gonfalonier de la sainte √Čglise Romaine et pr√©fet du Pr√©toire Apostolique aux Royaumes d'Arles et de Bourgogne¬†¬Ľ[21]. L'un des descendants, Guillaume de Lucinge (‚Ć v.1276), petit-fils de Rodolphe (II)[58], bailli de Faucigny, fortifie son bien et entre en opposition avec la derni√®re h√©riti√®re de la branche a√ģn√©e, la dauphine B√©atrice de Savoie, dite de Faucigny[39],[ReG 12],[57]. De familienaam du GREY is aanwezig op Geneanet. On this site we would like you to get to know more about the breed Greysther and keep you posted on our breeding. Le conflit entre la maison de Savoie et le dauphin s'amplifie. Grayse, a collection of exquisite leather jackets, embellished dresses, and evening tops by Kelly and Marie Gray. Rodolphe (II) a trois fils¬†: Rodolphe (III), mort avant 1289, chevalier qui poursuit la lign√©e¬†; Augeron, mort sans descendance, et Vullielme/Guillaume, dit de Greysier ou de Chuyt[37],[54]. L'orthographe des noms de famille a parfois √©volu√© au cours des si√®cles. Il avance par contre ¬ę¬†audacieusement¬†¬Ľ[5] ¬ę¬†qu'il fit hommage √† l'empereur Conrard qui avoit [sic] succ√©d√© aux droits des rois de Bourgogne¬†¬Ľ[18]. Having gray hair; hoary. Discover the meaning of the Greyer name on Ancestry¬ģ. N√© en 1115; D√©c√©d√© avant 1209 Parents. Fran√ßois De Greysier was born about 1310. Apparue vers le XII e si√®cle ‚ÄĒ Probable branche cadette de la maison de Faucigny [90], [Foras 88], [Foras 89]. Le prieur√© de Contamine deviendra plus tard le lieu de s√©pulture du lignage de Faucigny. You were born somewhere around the territory of Egypt approximately on 1150.Your profession was dancer, singer, and actor.. As a ruthless character, you carefully weighed your decisions in critical situations, with excellent self-control and strong will. Les historiens consid√®rent que leur r√īle a tr√®s probablement √©t√© ¬ę¬†d√©terminant dans les choix politiques du lignage¬†¬Ľ[47]. Weet u andere schrijfwijze voor de familienaam greysier of een gelijkende variant? M√©nabr√©a (1865) pr√©cise qu'¬ę¬†un titre de prieur√© de Dom√®ne, en Gr√©sivaudan, nous apprend qu'il √©pousa la fille de Guigues de Dom√®ne, lequel √©tait fils de Ponce-Aymard, illustre seigneur de ce pays¬†¬Ľ[13]. Cette derni√®re emp√™che donc r√©guli√®rement les Lucinge √† fortifier leur maison forte[39],[57]. Le seigneur de Faucigny fait certaines donations √† la Chartreuse qui s'y installe[ReG 8],[27]. La derni√®re modification de cette page a √©t√© faite le 1 d√©cembre 2020 √† 18:52. Les deux actes de 1083 et 1119 (voir ci-dessus) permettent de dresser une filiation √©tablie par les diff√©rents auteurs. A Greysther is not an official breed, but finds its origin by crossing hunting dogs (German Shorthaired Pointer) and the Greyhound. Les historiens Nicolas Carrier et Matthieu de La Corbi√®re pr√©cisent √† propose de cette puissance ¬ę¬†Outre ses fondements patrimoniaux, d'une ampleur toute relative cependant, la fortune des Faucigny para√ģt r√©sulter de trois causes majeurs intervenues au cours du XIIe si√®cle et dans la premi√®re d√©cennie du si√®cle suivant¬†¬Ľ, notamment leur politique religieuse (voir ci-apr√®s) et les tensions √† la suite de la mort du comte Am√©d√©e Ier de Gen√®ve (1128-1178)[47]. Les plus anciens membres de cette famille sont cit√©s dans deux actes de la fin du XIe¬†si√®cle et du d√©but du si√®cle suivant, 1083 et 1119. Il est le p√®re de Aymon II avec qui la branche a√ģn√©e s'√©teint dans les m√Ęles (voir ci-apr√®s). Les auteurs commentent ainsi ¬ę¬†Il s'agit dans la pr√©sente charte d'Emma de Dom√®ne et de son mari Rodolphe, dit l'Allemand, fr√®re d'Arducius¬†¬Ľ[ReG 10],[27] Rodolphe meurt avant 1233[37]. La maison de Faucigny semble avoir donn√© naissance √† plusieurs branches comme les Lucinge, les Vozerier, les Ch√Ętillon, ainsi que d'autres rameaux moins majeurs[14]. Ce document √©num√®re ainsi la parent√®le de l'√©v√™que Guy (S. Widonis episcopi genevensis) avec son grand-p√®re, Aimerard/Eimerard (Emerard), d√©c√©d√©¬†; son p√®re, Louis (Ludiovici), d√©c√©d√©¬†; ses oncles Guy, Giselbert (Gisebert), Otton et Willelme (Vilence), tous d√©c√©d√©s[5],[ReG 1]. Jusque-l√†, les seigneurs de Faucigny semblent disposer, d√®s le XIIe¬†si√®cle, ¬ę¬†d'une organisation princi√®re¬†¬Ľ, avec notamment l'existence d'officiers, comme un s√©n√©chal et un mar√©chal[30]. Cette derni√®re appartiendrait √† la maison de Rheinfelden (Rheinfelden (Baden)) et serait ainsi la fille de Rodolphe de Rheinfelden[4], duc de Souabe et Thetberge. B√©atrice de Faucigny dut rendre hommage au comte de Savoie en mai 1293, en avril 1295 jusqu'en 1296 o√Ļ elle doit c√©der ses droits en apanage √† son petit-fils Hugues (‚Ć 1329). Le comte de Savoie Thomas Ier semble lui apporter un soutien financier lors de conqu√™tes dans la partie nord du L√©man[49], obtenant l'hommage de seigneurs vaudois au d√©triment du comte de Gen√®ve. Il est l'auteur de la branche de Lucinge (Faucigny-Lucinge)[14],[38], ainsi que de la branche des Graisier/Greysier[27],[36] (voir ci apr√®s). Sur la rive gauche, la famille s'appuie sur le ch√Ęteau de Bonne, permettant le contr√īle de la vall√©e de la Menoge (ou vall√©e de Bo√ęge), V√©traz et le ch√Ęteau de Monthoux et enfin la maison forte de Lucinge[42]. On trouve aussi la forme¬†: √Čcartel√© en 1 et 4 pal√© d'or et de gueules de six pi√®ces et en 2 et 3 d'argent, √† trois bandes de gueules, Couronne de prince[60],[61]¬†; Cimier¬†: un bras arm√©, brandissant une √©p√©e d'argent[60],[61]¬†; Tenants¬†: deux sauvages d'or[60],[61], Devise¬†: Usquequo (Foras)[60] donn√© comme cri de guerre par Chaix d'Est-Ange¬†: Usque Quo, qui donne pour seconde devise √Ä la bonne ville, bonne nouvelle[61]. La notice g√©n√©alogique anonyme (1826) indique que son √©pouse serait √Člisabeth de Beauvoir, et qu'ils eurent 4 enfants¬†: Guillaume IV, sire de Lucinge¬†; Adalbert, patriarche de J√©rusalem¬†; Ir√©n√©e, chevalier de la Milice du Temple¬†; et Jean, prieur conventuel de Notre-Dame du Reposoir[33][r√©f. Au cours de la g√©n√©ration suivante, Arducius (‚Ć 1185) est √©v√™que de Gen√®ve (1135-1185) et son fr√®re, Ponce (1144-1178), fonde et devient abb√© de Sixt[13],[4],[47]. Lacking in cheer; gloomy: a gray mood. Jean-Louis Grillet (1756-1812), dans la notice sur la ¬ę¬†Maison souveraine des barons de Faucigny¬†¬Ľ qu'il propose dans son Dictionnaire historique, litt√©raire et statistique des d√©partements du Mont-Blanc et du L√©man (1807), se garde d'avancer une origine. Deze informatie is onderdeel van van op Genealogie Online. Il est surnomm√© l'Allemand[62] ou le Teutonique, en raison des faveurs qu'il obtient √† la cour de l'Empereur. Cet acte, consid√©r√© comme la charte de fondation du prieur√©, est publi√© pour la premi√®re fois par l'historien suisse Fr√©d√©ric Charles Jean Gingins de la Sarraz (1862)[9] et reprise par le R√©geste genevois (1866)[ReG 1]. L'origine des seigneurs de Faucigny est ¬ę¬†mal connue¬†¬Ľ[4], voire ¬ę¬†obscure¬†¬Ľ[5]. Le 8 mars 1276, sa femme et ses h√©ritiers, mentionn√©s dans l'acte ‚ÄĒ¬†¬ę¬†El√©onore, veuve de Guillaume de Lucinge, ancien s√©n√©chal de Faucigny et seigneur d'Arenthon, ainsi que ses enfants, savoir¬†: Humbert, Aimon, Fran√ßois, Raymond, Guillaume, Agn√®s, B√©atrix, Amph√©lise, Marguerite et Isabeau¬†¬Ľ¬†‚ÄĒ doivent ¬ę¬†renoncer √† la s√©n√©chauss√©e et √† l'exercice de la haute justice¬†¬Ľ[39], ainsi qu'au ¬ę¬†ch√Ęteau de Ravor√©e, [...] reconnaissent tenir en fief de B√©atrix toutes leurs possessions √† Lucinge, √† Arenthon, et dans toute la baronnie de Faucigny, depuis la Dranse jusqu'√† La Roche et depuis Versoix jusqu'√† Flumet¬†¬Ľ[ReG 12]. Ontdek de verspreiding hiervan en vind zo uw voorouders. Il √©pouse Tetberge (v. 1180), ni√®ce et h√©riti√®re de Turumbert de Lucinge (Lucinges). Malheureusement il n'est pas dit comment ils pouvaient descendre de la dynastie princi√®re de Faucigny¬†: on est donc induit √† supposer que c'√©tait d'une fa√ßon ill√©gitime. I do not know how you feel about it, but you were a male in your last earthly incarnation. Greys - √Čcoutez Greys sur Deezer. √† confirmer]. Il semble que Rodolphe (III), avant l'ann√©e 1229, porte le nom de Lucinge en lieu et place de Faucigny[54]. Le chevalier Guillaume de Greysier est mentionn√© dans un acte de donation √† l'abbaye d'Abondance en 1180 [72]. Although data is often retrieved from public archives, the searching, interpreting, collecting, selecting and sorting of the data results in a unique product. Of or relating to an achromatic color of any lightness between the extremes of black and white. Le chevalier Guillaume de Greysier est mentionn√© dans un acte de donation √† l'abbaye d'Abondance en 1180[74]. See more ideas about house interior, interior, home deco. Foras h√©site entre lui et son oncle comme √©tant l'auteur des deux branches dites de Greysier et de Chuyt[37],[54]. 1155) Emma, fille du seigneur de Dom√®ne, Raymond (1178), probablement auteur de la souche des, It(t)a ou Ida (1075 - ‚Ć v. 1091), mari√©e en secondes noces au comte. La famille, √† l'instar des familles princi√®res de la r√©gion, noue des liens avec l'√Čglise tant par ses attentions, ses fondations ou le placement des cadets au sein de l'institution[7],[47]. Guillaume de Faucigny dit de Greysier (Wullielmum de Greysier), fils de Rodolphe Ier de Faucigny, dit l'Allemand[74]. Dans l'acte de confirmation de 1119, il est dit seigneur et en possession du ch√Ęteau de Faucigny[ReG 2],[13]. La guerre √©clate et le comte de Savoie, apr√®s avoir fait emprisonner B√©atrice de Savoie et son fils, obtient non seulement l'hommage d'√Čtienne II de Thoire, mais aussi un regard sur la terre de Faucigny. Discover the family tree of Guillaume Vullielme de LUCINGE for free, and learn about their family history and their ancestry. Am√©d√©e de Foras observe que ¬ę¬†le fouillis inextricable de l'enchev√™trement f√©odal, les alliances entre Genevois et Faucigny, entre Faucigny et Savoie, la cession ou la conqu√™te de territoires partiels [...] mais on ne serait dout√© que les Sires de Faucigny ne fussent princes ind√©pendants, quoique astreints √† l'hommage pour quelques seigneuries aux comtes de Gen√®ve, tout comme ceux-ci l'√©taient vis-√†-vis de l'√©v√™que, du comte de Savoie et m√™me du seigneur de Faucigny. Les Lucinge anciens √©taient investis d√®s le XIIe¬†si√®cle du s√©n√©chalat de Faucigny[55]. De familienaam GRAY is aanwezig op Geneanet. In 1939, Railway Clerk and Unpaid Domestic Duties were the top reported jobs for men and women in the UK named Grayer. Une transaction a lieu entre la Dauphine et le s√©n√©chal, moment au cours duquel les deux seigneurs expriment leurs plaintes[ReG 12]. Les armes de la famille de Faucigny se blasonnent ainsi¬†: Pal√© d'or et de gueules de six pi√®ces[2],[3]. Arducius joue notamment un r√īle dans son opposition au comte de Gen√®ve Am√©d√©e Ier (1128-1178)[47]. Le couple aurait six enfants, dont Raoul/Rodolphe (II), qui lui succ√®de et probablement mort avant 1178 o√Ļ Henri, son fr√®re cadet, est mentionn√© comme seigneur[38]. 3. a. De nombreux auteurs ‚ÄĒ¬†Hilaire de Saint-Jean-Baptiste (1679), Grillet (1807), Lullin et Le Fort (1866), Victor Flour de Saint-Genis (1868) mais aussi plus r√©cemment Alfred Dufour (2014)[26]¬†‚ÄĒ qualifient les seigneurs de Faucigny de ¬ę¬†baron¬†¬Ľ. Le g√©n√©alogiste Am√©d√©e de Foras, s'il indique en introduction que l'origine de cette famille ¬ę¬†se perd dans la nuit des temps¬†¬Ľ, reprend lui la th√®se de l'√©mergence de cette famille lors de ¬ę¬†l'affaiblissement des rois burgondes [et qu'ils] √©taient les seigneurs les plus importants dans la province de ce nom¬†¬Ľ (le Faucigny)[6]. La puissance prise par ce rameau inqui√®te la branche a√ģn√©e[39]. Guillaume de Lucinge meurt avant la fin de cette transaction[ReG 12]. Guy,seigneur de Bordeau de SEYSSEL, sgr de la Serraz ‚Ć1316 Married before 1277 toB√©atrix de FAUCIGNY-GREYSIER Guy,seigneur de Bordeau de SEYSSEL, sgr de la Serraz ‚Ć1316 Relationship withRaymonde de BORDEAU with Une confirmation de cet acte est faite en 1119, o√Ļ cette fois-ci la g√©n√©alogie est compl√©t√©e[5],[ReG 2]¬†: ¬ę¬†"‚Ķpatris mei Ludovici et avi mei Ermenradi et Guillelmi fratris mei et filiorum eius Rodulfi, Ludoici, Raimundi et episcorum Geraldi Lausannensi et Amadei Morianensis nepotum meorum et matris eorum Utilie et matrie mee Teberge‚Ķ"¬†¬Ľ[ReG 2],[11],[12]. Do not use this data until you have checked it, preferably at the source (the archives). Louis est l'√©poux de Thetberge/Thietburge[14],[4], vers 1060-1061. Il devient le premier seigneur de Lucinge √† la suite de son mariage avec l'h√©riti√®re de la famille de Lucinge, K√©berge/Tetberge (Foras)[54] ou Roberge ou Tatberge (Chaix d'Est-Ange)[37], ¬ę¬†ni√®ce ou petite-fille de Turembert de Lucinge, s√©n√©chal de Faucigny, dont Rodolphe h√©rita¬†¬Ľ[54],[ReG 11],[55]. Elle d√©buterait avec Aimerard/Eimerard et ses fils, Louis, Guy, Giselbert, Otton et Guillaume/Willelme[ReG 1],[14],[4]. Henri, seigneur de Faucigny, fils d'Aymon (I), √©pouse ¬ę¬†Comtesson¬†¬Ľ ou ¬ę¬†la comtesse¬†¬Ľ, fille issue du second mariage du comte de Gen√®ve Am√©d√©e Ier[7],[40]. Certains membres de la famille ont √©t√© ch√Ętelains pour les comtes de Savoie de[79]¬†: Le g√©n√©alogiste bugiste, Samuel Guichenon, publie, dans son ouvrage Histoire g√©n√©alogique de la royale maison de Savoie en 1660, une table g√©n√©alogique des familles illustres dont la famille de Faucigny, mentionnant la g√©n√©alogie suivante[80], ainsi que les travaux du comte de Foras, et en partie confirm√©e de nos jours. Which given names are most frequently seen in connection with the Greysier family name? Dans la seconde moiti√© du XIIe¬†si√®cle, la famille s'est impos√©e dans la r√©gion poss√©dant un ¬ę¬†important domaine sur les rives de l'Arve, dot√© de ramifications sur les berges du lac L√©man et du Rh√īne¬†¬Ľ[30]. Son √©pouse Cl√©mence pourrait appartenir, selon Foras, √† la famille de Brian√ßon, implant√©e en Tarentaise[38]. Les auteurs M√©nabr√©a (1854[27], 1865[13]), puis Chaix d'Est-Ange (1921[37]) indiquent qu'il a √©pous√© Emma Eynard, issue d'une ¬ę¬†illustre famille du Dauphin√© qui est aujourd'hui connue sous le nom de Monteynard¬†¬Ľ[37]. Le d√©but de cette g√©n√©alogie est connue notamment √† travers une charte du 2 septembre 1119 (voir ci-dessus pour le texte)[ReG 2]. Il est dit aussi de Greysier (Foras)[36],[39]. Sans h√©ritier m√Ęle, Aymon II est approch√© par le parti savoyard pour le mariage de sa seconde fille, Agn√®s, dont il fait son h√©riti√®re universelle[49],[50]. Les historiens Nicolas Carrier et Matthieu de La Corbi√®re indiquent que les seigneurs de Faucigny sont ¬ę¬†avou√©s du prieur√© de Contamine-sur-Arve d√®s 1083-1119, et du prieur√© de Chamonix en 1202¬†¬Ľ, charges leur permettant ainsi d'avoir des ¬ę¬†droits sur la vall√©e de l'Arve entre ses deux points extr√™mes¬†¬Ľ[30]. Cela lui permet d'obtenir de la part de l'empereur le titre de ¬ę¬†Prince¬†¬Ľ, en 1154[48]. About the surname Greysier ¬Ľ Genealogy Online genealogy online search for your ancestors and publish your family tree Aymon II est √† l'origine de la fondation de deux villes neuves, Hermance et Monthoux, vers 1245, qui se situent tr√®s pr√®s de Gen√®ve[45]. Les armes de la famille de Thoire se blasonnent ainsi¬†: Les sires de Faucigny sont les souverains de Faucigny, correspondant pour partie √† la vall√©e de l'Arve. Son territoire n'est pas r√©ellement connu[30]. b. √Ä propos de ces derniers, Am√©d√©e de Foras, dans la notice consacr√©e √† cette famille, pr√©cise cependant ¬ę¬†Les Fresney se disant anciens nobles et de genere Fucigniaci obtinrent, le 22 avril 1328, du dauphin Humbert, des patentes reconnaissant cette descendance et les exemptant des tailles et subsides. Les fils de Rodolphe (I) sont connus √† travers diff√©rentes sources[13],[4]¬†: Aymon/Aimon, qui lui succ√®dera et continuera la lign√©e[27]¬†; Humbert, qui succ√©derait √† Aymon[33]¬†; Raoul/Rodolphe, auteur de la branche de Lucinge[14]¬†; Arducius (‚Ć 1185), futur √©v√™que de Gen√®ve¬†; Ponce (‚Ć 1178), futur fondateur de l'abbaye de Sixt¬†; et Raymond, probablement auteur de la famille de Thoyre-Boussy[35],[36],[37]. Mari√© √† Marguerite, ils ont deux fils, Guillaume et Aymon[54]. Am√©d√©e de Foras indique que le pal√© (d'or et de gueules) a pr√©valu depuis que la Maison de Savoie l'a fait passer dans son √©cu d'alliances[2], dans la seconde moiti√© du XIIIe¬†si√®cle. Rodolphe (I) est d√©j√† mentionn√© comme t√©moin, vers 1094, pour le comte de Savoie, Humbert II[ReG 5]. Deze ‚Ķ Dans la partie basse de la vall√©e, la situation est celle d√©crite par Guichonnet[42],[44]. Le nom de ¬ę¬†Faucigny¬†¬Ľ est ¬ę¬†transmis peu √† peu √† l'ensemble de la grande vall√©e¬†¬Ľ, le Faucigny, r√©gion naturelle correspondant √† la vall√©e de l'Arve[31]. Hilaire de Saint-Jean-Baptiste, dit Dom Hilaire Leyat ou Layat, prieur claustral d'Abondance et historien. L'historien Jean-Yves Mariotte (1981) rappelle, tout comme pr√©c√©demment M√©nabr√©a (1854)[27], que ¬ę¬†le titre de ¬ę¬†baron¬†¬Ľ dont les parent certains historiens modernes n'est attest√© par aucun document du haut moyen √Ęge¬†¬Ľ, ils sont simplement mentionn√©s comme ¬ę¬†dominus¬†¬Ľ[14] ou ¬ę¬†domini¬†¬Ľ[27]. Tout savoir sur le patronyme GREYSIER Fr√©quence du patronyme GREYSIER: Ce patronyme est pr√©sent 644 fois sur Geneanet ! Ils ont trois enfants¬†: Guy, futur √©v√™que de Gen√®ve et √† l'origine des actes, Am√©d√©e, consid√©r√© comme l'auteur probable, mais sans certitudes, de la famille de Blonay, et Guillaume/Willelme dit le Sage[ReG 3] (Filius W. sapientis de Fucinie)[27], seigneur de Faucigny qui continue la lign√©e[4]. Auparavant, les sceaux de l'√©v√™que Guy de Faucigny portent trois pals et non du pal√© et celui d'Aymon II porte trois pals billet√©s¬†; tandis que d'autres sceaux portent deux pals[2]. (eds.) La branche des Lucinge, d√©tach√©e d√®s le XIIe¬†si√®cle, prend le nom de Faucigny-Lucinge, √† partir de la seconde moiti√© du XVIIIe¬†si√®cle. Grey Casgrain is a boutique Montreal law firm focused on litigation. est 1. √Ä l'usage, les auteurs sp√©cialis√©s de la r√©gion les d√©signent sous l'expression sires de Faucigny[5],[28],[29]. Ancestry is a major source of information if you are filling out your Grayer family tree. Fran√ßois De Greysier est n√©(e) environ 1310. Rodolphe dit l'Allemand et de Gr√©sier est √† l'origine de la branche cadette dite de Lucinge, puis Faucigny-Lucinge[36],[39],[37]. b. parti au 1 pal√© d'or et de gueules, qui est de Faucigny¬†; au 2 d'argent, √† trois bandes de gueules ou au 2 band√© de gueules et d'argent, qui est de Lucinge[61]. Rodolphe (II) semble avoir eu pour seconde √©pouse, Alix, fille du comte Humbert de Gen√®ve[37], selon une donation faite √† l'abbaye de Sixt par Turumbert de Lucinge et o√Ļ Alix de Gen√®ve appara√ģt comme t√©moin et √©pouse de Rodolphe de Gr√©sier[ReG 11],[56]. Hugonin (Hugues¬†?) ¬Ľ[59]. L'abb√© traite surtout dans son De Miraculis de l'attitude du pr√©lat en raison de sa noble origine et des cons√©quences sur ses mŇďurs¬†: ¬ę¬†Il √©tait de haute noblesse selon le si√®cle et, √† cause de cela, d'une vie beaucoup plus dissolue qu'il n'aurait convenu √† un √©v√™que. She was previously married to Nick ‚Ķ Les CHEVALARD descendent de la Maison de Damas qui est une des plus anciennes maisons chevaleresques de France, connue depuis le IXe si√®cle, elle m√™me issue en droite ligne de l Ce dernier √©pouse Agn√®s, de la famille de Montmayeur[74]. Le seigneur Guillaume/Willelme et son √©pouse, Ottilie/Utilie ‚ÄĒ¬†selon une notice g√©n√©alogique anonyme du d√©but du XIXe¬†si√®cle, il pourrait s'agir d'Ottilie de Genevois[33], mais sans √™tre confirm√©e par les r√©f√©rences modernes¬†‚ÄĒ, ont pour enfants Raoul/Rodolfe/Rodolphe (I), Louis, Reymond, G√©rold/G√©rard, futur √©v√™que de Lausanne, et Am√©d√©e, futur √©v√™que de Maurienne[ReG 2],[13],[4]. Mentionn√© avec sa femme, Aalgirt/Aalgert, ils auraient re√ßu des terres de la part de l'abb√© Burchard I, demi-fr√®re du roi Rodolphe III de Bourgogne, en √©change de plusieurs terres en Chablais[17],[13]. Dans le cadre de cette succession, le nouveau comte de Savoie observe l'√©loignement du Faucigny de son contr√īle. Les seigneurs de Faucigny poss√®dent √©galement le ch√Ęteau de Flumet, d√®s la moiti√© du XIIe¬†si√®cle, leur permettant le contr√īle du Val d'Arly et son acc√®s, depuis la combe de Savoie[43]. Fran√ßois De Greysier is geboren rond 1310. ¬ę¬†Aymerard, premier seigneur du Faucigny connu jusqu'ici, √©tait le fr√®re de Louis, ¬ę¬†d'une famille de dignitaires carolingiens ou de potentats locaux √©lev√©s √† la force du poignet¬†¬Ľ, ¬ę¬†le titre de ¬ę¬†baron¬†¬Ľ dont les parent certains historiens modernes n'est attest√© par aucun document du haut moyen √Ęge¬†¬Ľ, ¬ę¬†transmis peu √† peu √† l'ensemble de la grande vall√©e¬†¬Ľ, ¬ę¬†longtemps avant la mort de Guillaume laquelle est post√©rieure √† 1124, [...] probablement √† cause des infirmit√©s de son p√®re¬†¬Ľ, ¬ę¬†un ancien m√©morial aux archives royales de Turin, provenant de celles du chapitre de Grenoble¬†¬Ľ, Rodulfus de Fulciniaco cognomento Alamant, ¬ę¬†illustre famille du Dauphin√© qui est aujourd'hui connue sous le nom de, ¬ę¬†Il s'agit dans la pr√©sente charte d'Emma de Dom√®ne et de son mari Rodolphe, dit l'Allemand, fr√®re d'Arducius¬†¬Ľ, ¬ę¬†important domaine sur les rives de l'Arve, dot√© de ramifications sur les berges du lac L√©man et du Rh√īne¬†¬Ľ, ¬ę¬†le fouillis inextricable de l'enchev√™trement f√©odal, les alliances entre Genevois et Faucigny, entre Faucigny et Savoie, la cession ou la conqu√™te de territoires partiels [...] mais on ne serait dout√© que les Sires de Faucigny ne fussent princes ind√©pendants, quoique astreints √† l'hommage pour quelques seigneuries aux comtes de Gen√®ve, tout comme ceux-ci l'√©taient vis-√†-vis de l'√©v√™que, du comte de Savoie et m√™me du seigneur de Faucigny. Dom Hilaire Leyat avance ainsi ¬ę¬†Emm√©rard de Foucigni commandait donc dans ce pa√Įs, soit que ses a√Įeuls en fussent d√©j√† les seigneurs, sous les roys de Bourgogne, d'Allemagne et d'Arles (...), soit que lui-m√™me en ait √©t√© √©tabli le gouverneur par Rodolphe III (993-1032), au commencement de son r√®gne¬†¬Ľ[17],[5]. La notice g√©n√©alogique anonyme (1826) indique qu'il aurait √©pous√© Gertrude d'Oncieux[33][r√©f. Lors des deux actes de 1083 et 1119, trois membres occupent des si√®ges √©piscopaux voisins¬†: Guy √† Gen√®ve (v.1083-1119) et ses neveux G√©rard/G√©rold/Giraud √† Lausanne (1103-1124) et Am√©d√©e en Maurienne (v.1116-1124)[13],[47]. In which publications does the surname Greysier appear frequently? A vast range of data is available to search ranging from census records, births, deaths and marriages, military records and immigration records to name but a few. √Ä la suite de Dom Hilaire Leyat, les historiens r√©gionaux ‚ÄĒ¬†Gingins de la Sarraz (1790-1863)[9], M√©nabr√©a (1804-1857)[13], Lavorel (1846-1926)[20]¬†‚ÄĒ reprennent la th√®se d'une origine locale de la famille[5]. Request permission to copy data or at least inform the author, chances are that the author gives permission, often the contact also leads to more exchange of data. Peu de temps auparavant, vers 1138, les moines Chartreux sont invit√©s √† s'installer dans la vall√©e du Brevon, √† proximit√© d'un prieur√© b√©n√©dictin, sur des terres ¬ę¬†qualifi√©es de d√©sertes¬†¬Ľ de Vallon[ReG 7], sur la rive relevant du Faucigny. Enfin, les m√©di√©vistes Nicolas Carrier et Matthieu de La Corbi√®re (2001, 2005) consid√®rent que les Faucigny sont des feudataires des comtes de Gen√®ve, r√©cusant toutefois l'appartenance √† une branche cadette d'un lignage illustre[7],[22]. Rodolphe 1er de FAUCIGNY 1095-1131/; Constance de BEAUVOIR 1100-; Union(s) et enfant(s) Mari√© avec Emma - de DOM√ąNE AYNARD ‚Ć/1259 (Parents :Guigues - de DOM√ąNE AYNARD 1105-1155 & Eudoxie - "Audixia" B√ČRENGER) dont. Greysther Sportdogs. Le prince de Faucigny-Lucinge justifie cette affirmation[22] en indiquant qu'¬ę¬†Aymerard, premier seigneur du Faucigny connu jusqu'ici, √©tait le fr√®re de Louis, sire de F√©terne.